• Premier album "Oxygen" disponible ici ! Inclus "Là-bas" extrait de la compilation évènement "Génération Goldman" en duo avec Marie-Mai.
    • Baptiste Giabiconi assurera les premières parties de Joe Cocker le 6 avril à Nice et les 14 et 15 juin à Lille et Paris! Plus d'infos et réservations dans la rubrique "Concerts"!
    Précédent
    Suivant

Baptiste Giabiconi

Bio

Baptiste Giabiconi est beau. C'est une évidence. Évidence pour les fashionista depuis que Karl Lagerfeld en a fait son égérie. Évidence pour ceux, toujours plus nombreux, à suivre la déjà longue carrière du jeune homme de 22 ans.
Baptiste Giabiconi est beau, certes, mais ce n'est pas tout. Mieux, ce serait une erreur de s'arrêter là.

De son enfance entre la Corse et Marseille, où il a grandi élevé par une mère seule, travaillant au service social et luttant pour joindre les deux bouts, Baptiste a gardé une simplicité et une chaleur toute provençale, toute en décontraction. Il a aussi gardé un sens de l'humour prononcé et un rire tenace, facile, presque enfantin, assurément désinvolte. Il a également appris l'importance du travail et de la persévérance. 

Du travail, il lui aura fallu en fournir beaucoup. Adolescent, Baptiste n'est pas le beau gosse que l'on connait. Maigre, visage émacié, il est raillé par ses camarades de classe. Il commence à travailler très jeune en tant que monteur ajusteur dans une usine d'aéronautique. En parallèle, il s'inscrit dans un club de sport marseillais. Encouragé par son entourage, il quitte la famille qui lui est si chère et débarque à Paris à 19 ans.

Les premiers castings sont des échecs, jusqu’à la rencontre qui changera sa vie en 2008. En quelques mois il passe du statut d'anonyme à celui de model le plus célèbre et le plus réclamé du monde. Les américaines disent de lui qu'il est le plus bel homme français depuis Alain Delon, partout il est accueilli comme une rock star, les contrats s'enchainent, les couvertures de magazines aussi. Pourtant Baptiste garde la tête froide. Jamais un mot plus haut que l'autre, jamais une phrase désagréable, toujours un geste et une attention particulière pour le public qui le guette à chacune de ses sorties.

Ce n'est pas un hasard si Baptiste Giabiconi détient le record français du nombre de followers Twitter. Baptiste entretient une relation étroite avec ses fans, communiquant chaque jour avec eux, se rendant disponible au maximum. Il faut le voir à l’œuvre pour comprendre que tout cela est loin du calcul marketing mais bel et bien le fruit d’une volonté farouche d'être au plus près du public. Son principal moteur, sa principale motivation, ce sont ces fans. Ce n'est pas un hasard non plus s'il a choisi My Major Company pour sortir ce premier album : « cet album, c’est notre album » répète-t-il.

Ce premier album, Baptiste Giabiconi y travaille depuis des années. La musique a toujours été pour lui un exutoire et une passerelle. En bon adolescent forcément tourmenté, il joue de la guitare sur les traces de ses idoles d'alors : David Bowie, Jim Morrison et Dave Gahan de Depeche Mode. À 16 ans il participe même au casting de La Nouvelle Star mais est recalé car trop jeune ! Au fil des années, l'idée d'un album se précise, les influences se bousculent. A la faveur des rencontres, Baptiste Giabiconi entre en 2011 dans les studios Matrix à Londres aux côtés du producteur Pete 'Boxsta' Martin (Robbie Williams, Missy Elliot, Sugababes...). Plus d'un an de travail, d'écriture et de composition, dont la touche finale sera assurée par Tom Coyne au mastering (Beyoncé, Adele...). Un album entre la pop et la danse, avec des pointes de dubstep et d’électro. Une bulle d’air frais, dansante et sautillante. Le titre de l’album, Oxygen, raconte à lui seul qui est Baptiste et quelle relation il entretient avec la musique.
Son passage par Danse avec les Stars où il sera finaliste, sa prestation très second degré aux derniers NMA aux côtés des LMFAO, ses presque 80 concerts donnés depuis deux ans en Europe et en Asie et son passage au Life Ball allemand face à 10 millions de téléspectateurs, continuent de l’installer sur une scène où il se sent chaque jour plus à l’aise, la musique.
 
Un premier album bien dans son époque, par un jeune artiste qui résume à lui seul toute une génération : créatif, connecté, fonceur, profondément humain et hyperactif.

Pas de doute, Baptiste Giabiconi a tout pour réussir… Une fois de plus.

Son album

Oxygen
Oxygen
15/10/2012

Photos

Concerts

Aucun concert annoncé