• Le 1er album d'Hanna sort le 8 Octobre !
    • Hanna sera en concert le 19 Novembre 2012 au Nouveau Casino ! Réservez vos places !
    Précédent
    Suivant

Hanna

Bio

Hanna a 22 ans et une imagination débordante. Tellement débordante qu’elle en est parfois difficilement canalisable. Et comme ce n’est pas nouveau, Hanna a appris à la maîtriser, voir l’apprivoiser !

Le jour de ses 16 ans (ou presque), dans un café parisien forcément surpeuplé et bruyant, Hanna décide de coucher en chanson son ressenti de la situation. Quoi de mieux que des mots bien sentis pour décrire les affres du quotidien de sa vie d’adolescente.

Loin d’une simple mise en scène anecdotique, la jeune fille se rend rapidement compte du plaisir libérateur, et même jubilatoire, de l’écriture. Aventureuse, elle avoue s’être faite prendre à par la fièvre de l’écriture : « J’écris dans des endroits où il n’est pas pratique d’écrire… Genre métro aux heures de pointe, en soirée, dans la rue, dans les cafés... En somme, dans des lieux publics et surtout n’importe quand : ça vient comme ça !».

Hanna croque avec malice ses aventures d’ado qui ne veut pas grandir. Tout y passe : les copines, les mecs (« Beau comme un camion »), la quête de perfection (« Anti-moi »), les angoisses sur l’avenir (« A 13 ans »), la lâcheté masculine (« Le vilain petit connard »).
Si le ton est presque toujours humoristique et caustique et si le sujet reste léger, Hanna surprend par sa maturité. «Mon cœur » et « C’est pas toi c’est moi » sont à ce titre deux chansons où derrière la voix faussement naïve se révèlent des textes plein de sens et de poésie.

La principale qualité d’Hanna, c’est d’être capable de parler à tous, tout en parlant d’expériences on ne peut plus personnelles.

Ses chroniques satiriques sont le prolongement de ce qu’elle est : une jeune fille curieuse et férue de sociologie (elle vient d’obtenir sa licence avec mention) et de la langue française : « Petite on écoutait surtout Gainsbourg, Brassens, Dutronc, Souchon et Berger à la maison. C’est donc une influence naturelle ».

Un jour, elle demande à Nico (« un pote de potes ») de créer quatre compositions originales pour accompagner ses textes. Hanna se lance et met ses titres sur internet. Dès lors tout va aller très vite. D’abord son MySpace devient très populaire (1 million d’écoutes en quelques semaines. Le clip de « Stylées », qu’elle réalise dans sa chambre avec sa bande de copines et les moyens du bord, est visionné plus de 200 000 fois sur YouTube.

Hanna enchaîne les sessions de travail avec un trio d’amis musiciens : Antoine, Maxime et Clément. Pour les accompagner et les guider, c’est Thomas Semence qui est appelé à la réalisation de l’album. Lui qui a collaboré avec Claire Denamur et Soko (dont il a produit le 1er EP phénomène) apporte ce « je ne sais quoi » de « coolitude » qui illustre au mieux les textes. Rapidement, Pierrick Devin (Fortune, Adam Kesher...) les rejoint. L’album prend alors une légère teinte rock et électro, qui vient enrichir un peu plus la production. Une pop fraîche, un zest de classicisme très « chanson française », et une mise en musique riche et ambitieuse… C’est la recette d’Hanna pour ce premier album.

Pour présenter son album, Hanna a choisi de révéler un clip par mois sur sa chaine YouTube. Là encore on comprend le souci d’Hanna, non seulement de décrire au mieux sa génération, mais aussi d’en respecter les codes et les pratiques.

Hanna, nouvelle égérie du web et de la génération des vingtenaires… Sur le fond, comme sur la forme.

Son album

13h13
13h13
08/10/2012

Concerts

Aucun concert annoncé