Nathalie Beaton

Bio

Depuis sa première utilisation, par l’allemand Georg Capellen en 1906, le terme musique du monde n’a jamais cessé de recouvrir une réalité plus grande. Des musiques folkloriques et locales à la consécration commerciale des années 90, la musique du monde désigne aujourd’hui le métissage des patrimoines culturels et musicaux, le savant mélange des racines et de l’époque.
Avec ce premier album, Nathalie Beaton s’inscrit dans la droite ligne de cet héritage séculaire. Son parcours personnel et musical en est le parfait reflet.
Nathalie Beaton est née un 11 décembre sous le soleil de Casablanca. Sa mère est canadienne. Son père est marocain. Après quelques années passées en Grèce, sa famille met finalement pied à terre à Paris. Adolescente, Nathalie Beaton apprend le piano ainsi que la guitare en autodidacte puis commence la composition et l’écriture de ses premiers morceaux. Sa voix et son talent sont rapidement repérés par un manager qui l’emmènera très vite au Cameroun. À 19 ans, elle signera là-bas un premier contrat. Elle se produit alors sur scène face aux hauts dignitaires du pays. Durant plusieurs mois, elle goûte au plaisir gisant de vivre de sa musique, la pratiquant chaque jour et faisant découvrir peu à peu son univers musical. Elle ne cesse de s’imprégner des valeurs qui traversent toute la population : l’unité, le sens de la fête, une forme d’hédonisme contenu. C’est sous la contrainte et en catastrophe que Nathalie Beaton doit être rapatriée en France : elle est atteinte du paludisme et les médecins sont très pessimistes. Après un an de soins intensifs et avoir échappé à la mort de justesse, la battante Nathalie Beaton reprend goût à la vie et ressort de cette expérience grandie et affirmée. Loin de se laisser morfondre, elle se remet à composer, chanter et écume alors les pianos-bars parisiens pendant presque 10 ans. Plus tard, elle s’occupera de la direction artistique de plusieurs établissements de nuit. C’est sa vie, sa passion, son métier, l’adrénaline qui la fait vivre au quotidien. Son destin, certainement.
Un destin qui la conduira à 5 ans à la célèbre émission L’École des Fans, où elle donnera la réplique à Gérard Lenormand. Au-delà du souvenir nostalgique et un tantinet comique de la séquence (que quiconque sachant manier les champs de recherche de Youtube retrouvera sans peine), c’est bien du destin de l’artiste dont il est ici question. Il faut la voir, enfant timide et déjà survolée, entonner « Si j’étais président » et passer la fameuse épreuve du ‘il est où ton papa ?’ pour comprendre que décidemment rien n’arrive par hasard.
En 2009 elle a l’idée de s’inscrire sur le site participatif My Major Company. Un an et 1381 internautes conquis plus tard, elle récolte 100 000 euros nécessaires au lancement du disque. Le rêve de petite fille devient réalité ! Nathalie Beaton va enfin concrétiser des années de travail et les coucher sur disque. L’humanité, l’amour, le partage et l’authenticité, vont dès lors devenir les thèmes parcourant l’album. L’amour quant à lui deviendra un leitmotiv. « Café Bleu », son premier single est lui une invitation à un retour à l'essentiel, aux choses concrètes, à des moments d'amour et de partage. Ces quelques mots définissent les principaux traits de caractère de la charmante Nathalie Beaton.
De Casablanca sa ville natale, en passant par Paris sa terre d’accueil et la Jamaïque sa terre de cœur, Nathalie Beaton cultive ses sonorités reggae et un ton romantique.
Pour savoir où l’on va, il faut savoir d’Où l’on vient.

SORTIE ALBUM « D’où l’on vient » le 26/05/2014

Son album

D'où l'on vient
D'où l'on vient
26/05/2014

Vidéos

Concerts

Aucun concert annoncé