Some Velvet Morning

Bio

Some Velvet Morning est un vrai groupe de rock british. La voix de Dave Gahan, les guitares de The Edge, la batterie de Ringo Starr, le tout produit avec la redoutable énergie brute de Joy Division et le son profond des Kaiser Chiefs et des Black Keys, telle est la recette du rock des Some Velvet Morning (SVM). Les riffs de guitare et l’énergie déployée parlent pour eux.

Les trois garçons ont 30 ans et font de la musique depuis toujours. Ils ont donné des concerts partout à travers le monde et partagé la scène avec de nombreux artistes (les Yardbirds pour ne citer qu’eux). Mais SVM, c’est avant tout une histoire de famille. Desmond (chanteur et guitariste) et Gavin (bassiste) sont frères. Desmond est pianiste de formation. Très jeune, il est initié à la musique par ses grands-parents. Avec Gavin, ils font de la musique depuis qu’ils sont gamins. Dans un magasin de disques de Denmark Street à Londres, ils rencontrent Rob qui ne tardera pas à devenir leur batteur. Très vite, ils se retrouvent en studio et écrivent leurs premiers titres. Ceux qui avaient commencé la musique pour plaire aux filles, forcément, sont rapidement repérés par Nona Hendryx (pionnière de la soul music et membre du groupe Labelle) et Vicki Wickham (ancien manager de Dusty Springfield) et signent un premier album avec eux. Dès lors tout change pour les trois londoniens. De passe-temps la musique devient un métier. L’exigu studio de répétitions se transforme en un vaste studio d’enregistrement au cœur de Londres. Le groupe n’est plus seul. Il se voit entouré de deux réalisateurs d’exception : Rik Simpson (Black Rebel Motorcycle Club, Kasabian, Grammy Award pour Coldplay) et Mike Pelanconi (Lily Allen). Résultat, un premier disque puissant, Silence will kill you, où l’on retrouve déjà ces guitares si particulières et cette batterie qui n’est pas sans rappeler les saillies new wave des 80’s. Sorti en 2007, cette première tentative est l’occasion pour le groupe d’asseoir un son, une personnalité. L’occasion aussi de parcourir les scènes d’Asie, de Russie et d’Angleterre.

Riches de ces expériences, les SVM ne tardent pas à retourner en studio pour enregistrer leur second album. C’est cette fois-ci à trois que l’album est conçu. Desmond, en plus de son rôle habituel de chanteur et guitariste, se charge de la réalisation. La mécanique du groupe est huilée et fonctionne à la perfection. Desmond écrit les textes, s’inspirant aussi bien de sa propre vie que des enjeux politiques qui parcourent le globe. La composition se fait à trois. Chacun vient avec ses idées, et à force de répétitions en live et de discussions sur les meilleurs arrangements à apporter au morceau, le titre prend sa forme finale. L’étape du recording devenant presque un détail tant les morceaux sont rodés et l’intention précise.
Ce nouvel album, Allies, évolue entre un rock inspiré des 80’s à la manière des White Lies et autres Presets (Beautiful dress, Hollywood, Don’t think) et du meilleur de la brit pop, des Beatles à Pulp en passant par Bowie et Coldplay (Allies, The River, National Valentine, How to start a revolution). Some Velvet Morning doit son nom au morceau du même nom qu’interprétaient Nancy Sinatra et Lee Hazlewood. Augurons que les SVM connaitront le même destin que leurs célèbres inspirateurs.

Son album

Allies
Allies
13/05/2013

Concerts

Aucun concert annoncé